Commune de VILLARD NOTRE DAME

Les vitraux de l'église refaits à neuf

Une belle rénovation...

 

L'idée de rénover le petit vitrail daté du Moyen Age avait été lancée par l'association Les Fareillets du Rochail dans le cadre de ses activités patrimoniales. Puis, dans la mesure où l'église est propriété de la commune, la Mairie a repris le dossier pour pouvoir solliciter une subvention auprès de la Communauté de Communes de l'OISANS.

 

Le dossier a été monté avec une proposition de devis incluant également les deux autres grands vitraux situés de part et d'autre de la nef. Grâce à une subvention prenant en charge la totalité des travaux à hauteur d'environ 75% du coût total, le Maitre Verrier Christophe BERTHIER, installé à GRENOBLE, s'est mis à l'ouvrage à partir de septembre 2014.

 

Le petit vitrail a été démonté puis emmené à l'atelier pour le rénover entièrement et refaire les plombs, tout en conservant l'intégralité des pièces d'origine. Le travail s'est terminé un peu avant la fin de 2014 avec la repose et l'installation d'une protection en verre sur l'extérieur de manière à ne pas obscurcir la luminosité du vitrail.

 

                      4DSC08799.jpg      5DSC08822.jpg

                                         6DSC08818.jpg

Du beau travail, à l'occasion duquel Monsieur BERTHIER a fait effectuer des recherches historiques d'où ressortent quelques informations particulièrement intéressantes:

 

 -l'église de l'ancienne paroisse qui se dénommait alors Villard-Aimon ou Villard-Eymond est attestée dès le XIe siècle et était dédiée à la Vierge;

 -l'édifice actuel  a conservé un portail et une petite fenêtre placée au niveau de la tribune, seuls témoins identifiables d’une construction d’époque médiévale;

 -le petit vitrail qui garnit cette fenêtre pourrait remonter au XVIe siècle. Il figure un blason armorié, que Bruno Mottin, ancien conservateur des Antiquités et objets d’art de l’Isère décrit ainsi : "dans un rondel, blason d’azur à la colonne d’argent couronnée d’or, accompagnée de deux étoiles à 6 branches". Malheureusement l’héraldique n’apporte pas de réponse précise : la colonne d’argent couronnée d’or se retrouve dans de nombreuses armoiries, mais toutes non dauphinoises;

 

                                         8DSC08802.jpg

 

 -une visite pastorale de 1410 mentionne l’existence dans l’église d’une chapelle dédiée à Saint Christophe, fondée par Hugues Galonis, dont le recteur est Pierre Galonis mais l'emplacement précis de cette chapelle ne peut être identifié.

 - on pourrait penser que figure dans le vitrail le blason de la famille Galon. L'hypothèse est plausible mais elle est loin d'être certaine...

 

La restauration a aussi permis de réparer les parties cassées du grand vitrail situé sur la gauche de la nef.

 

                                                           3DSC08803.jpg

 

Et de consolider, par la réfection des plombs, celui de droite qui menaçait de s'affaisser en cas de fortes intempéries.

 

                 1DSC08805.jpg     2DSC08804.jpg

Photographies: J.C. GALLARD


                 Un beau rajeunissement pour notre petite église...

 

Le site du Maître verrier Christophe BERTHIER:

http://www.berthier-vitraux.com/

 

 

 

 

L'article du Dauphiné Libéré du 17 février 2015:

 

    Art DL Vitraux copie.jpg
  

 

 

 



09/02/2015

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 115 autres membres